top of page

Par Liliane   Juin 2024

Petites histoires au sein de la grande Histoire...

Celle d'Avignon est riche en anecdotes, tragiques ou cocasses.

UNE MEDAILLE HAMBOURGEOISE POUR AVIGNON

Quel rapport entre Avignon et Hambourg ? Deux catastrophes majeures : une inondation et un incendie.

 

En 1840, Avignon, comme de nombreuses villes le long du Rhône, est de nouveau sous les eaux. . La crue de la Durance se mêle à celle du Rhône ; c’est la plus forte crue connue en aval.

Estampe - BnF

Et en mai 1842, un incendie gigantesque ravage Hambourg, la puissante ville hanséatique du nord de l’Allemagne, occupée au début du siècle par les troupes napoléoniennes.

Ditlev Martens - Le Grand Incendie de 1842 - Musée de l'Hermitage

Le feu, dont on ignore l’origine,  se répand rapidement à cause des vents violents et les moyens importants mis en œuvre ne parviennent pas arrêter sa progression. Il n’a pas plu depuis longtemps et les cours d’eau sont presque à sec. Les cloches de l’église saint Nicolas sonnent une dernière fois sous l’effet de la chaleur et le clocher s’effondre. L’ancienne mairie menacée, on évacue les archives et on la fait exploser mais le feu repart dans les décombres.

 

La nouvelle Bourse, achevée en 1841, est sauvée, mais l’incendie s’étend et ne sera arrêté que par l’Alster, la rivière qui traverse la ville, et les remparts.

 

Le « Grand Incendie » a détruit plus d'un quart de la superficie de la ville,  51 personnes ont péri et 20 000 ont tout perdu ; 1 700 maisons et trois églises, la mairie, des banques, les Archives et la Bourse, 102 entrepôts – entre autres 3 000 000 kg de sucre, mille barils de froment, 8000 fûts de vin de Bordeaux et de Sète, 30 000 pièces de drap - ont brûlé.

Trois compagnies d'assurance privées de Hambourg se révèlent incapables de faire face aux indemnisations, mais des compagnies françaises et anglaises effectuent les versements nécessaires en quelques semaines.

A Avignon, le maire est alors Albert Joseph Augustin d’Olivier de Pezet (né en 1792 à Carpentras et mort en 1867 à Avignon).

 

Il débute sa carrière politique en tant que maire sous la Restauration, puis député de Vaucluse.

 

En juin, informé du désastre à Hambourg, il déclare : « Ils ont subi l’épreuve du feu, nous avons subi celle de l’eau » et fait voter une subvention de mille francs.

Portait du comte d'Olivier de Pezet arborant toutes ses décorations

Deux ans plus tard, Avignon reçoit à titre de remerciements une médaille de bronze fabriquée à partir de cloches fondues dans l’incendie. 172 exemplaires sont offerts aux villes qui avaient aidé Hambourg.

 

Elle représente à l’avers une femme coiffée d’une couronne crénelée,  tenant une couronne de feuilles de chêne et appuyée sur un gouvernail, avec l’inscription Hamburg Dankt.

Musée Calvet

Moins de trois décennies plus tard, la guerre de 1870 allait causer bien d’autres dégâts et bien d’autres victimes.

Wilhem Camphausen - Napoléon III & Bismarck

Bibliographie

Robert Bailly - Chroniques et Histoire d'Avignon

< Anecdote 20
Architecture >
bottom of page