LogoACMombré.jpg

Par Liliane,  Avril 2021

logolgTurquoise.png

Chapelle des Ortolans

    La congrégation enseignante des religieuses bénédictines de Notre-Dame, fondée en 1618 au Puy en Velay, s'établit en 1637 à Avignon.

Elles firent édifier leur chapelle, à iconographie mariale, en 1659. Logées dans des maisons déjà existantes qui furent dévastées par la crue de 1674, les Bénédictines commencèrent alors la construction de leur couvent sur plusieurs parcelles acquises rue des Ortolans, sans doute d'après les plans de François Delbène dont la sœur était religieuse.

 

La chapelle primitive, un simple quadrilatère, fut agrandie par un vestibule et une tribune formant le chœur haut des religieuses, ce qui permit d'aligner son bâtiment sur les constructions nouvelles. Le maître maçon fut Paul Brunet et le sculpteur Guillaume Marquois.

Ortolans Couvents.jpg
Ortolans détail porte.jpg

Détail de la porte

En 1698, Pierre Mignard avec les menuisiers Pierre Brunet et Charles Boisselin installèrent un plafond en boiseries enchâssant des toiles peintes. Le chevet plat, qui regarde le sud, est entièrement occupé par un retable en bois sculpté peint et doré par Boisselin en 1712.

Ortolans int 1.jpg
Ortolans int 2.jpg

Crédit photos Christophe Agostinis

Ortolans détail5b.jpg
Ortolans détail 3.jpg
Ortolans détail 1.jpg
Ortolans détail 2.jpg

Crédit photos F. Bouix

Chapelle Ortolans mur du fond.jpg

Mur du fond, retombées des grandes arcades séparant la nef du choeur des religieuses, décor de tentures peintes postérieur.

Crédit photos Martine Audibert

    Les Bénédictines enseignaient gratuitement à des jeunes filles. En 1760, elles étaient au nombre de quinze religieuses, deux converses, une sœur tourière et une servante. Elles disposaient de plusieurs biens immobiliers mis en location à Avignon, et de pensions. A la suite de la suppression en 1768 des Augustines de la rue des Lices, les Bénédictines se transférèrent dans leur maison et vendirent leur ancien couvent ; l'œuvre des Orphelines s'y installa en 1774. En 1820, le noviciat des Frères des Écoles Chrétiennes prit sa place, suivi par une loge maçonnique : l'enduit bleu et le sol en damier sont de rite maçonnique.

De nos jours le bâtiment est en partie occupé par une école maternelle.

La chapelle, malgré la splendeur de son intérieur provisoirement restauré après un incendie, est dans un état de délabrement avancé mais des travaux de restauration sont envisagés pour l’année 2021 afin de faire bénéficier le public de ce joyau avignonnais.

 

Sources

- Direction régionale des affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d'Azurconservation régionale des monuments historique

- www.24-heures-photos.com/focus/c/0/i/54116010/focus-avignon-restauration-de-la-chapelle-des-ortolans-pour-une-ouverture-prochaine-au-public

< Patrimoine religieux                                                                     Eléments décoratifs >