Accueil / Ressources / Dictionnaire des rues / Passage Maréchal Brune                                                     

J.B. Vinchon. - 1792

Brune en Capitaine Adjoint aux Adjudants généraux 

   Guillaume Brune, né en 1763 à Brive-la-Gaillarde, en faisant la connaissance de Marat, Fabre d'Églantine, Camille Desmoulins et Danton devint un ardent révolutionnaire. Simple grenadier en 1790, il s’attache à Bonaparte, participe avec héroïsme à la bataille d’Arcole et de Rivoli, et est fait maréchal en 1804. Pair de France et comte d'Empire en 1815, il tombe en disgrâce, Bonaparte devenu empereur lui reprochant son républicanisme, et il se retire dans son château. Durant les Cent-Jours, Napoléon lui donne néanmoins un commandement dans le Var, mais après Waterloo, la seconde Restauration lui rend la vie difficile. Sous la menace d'une inculpation, il décide de se rendre à Paris et malgré les avertissements sur sa sécurité, s’arrête à Avignon. C’est là, le 2 août 1815, qu’il sera massacré par des royalistes enragés malgré l’intervention du maire Guillaume Puy impuissant à les contenir, et son corps jeté dans le Rhône.

Un petit passage dans le rempart donnant sur la porte de la Caserne du maréchal Brune, boulevard Limbert, porte son nom.

< Rue Brouette                                                                                            Rue Buffon >

 Contact avignon.lacitemariale@gmail.com  Mentions légales © 2019 Association Avignon,  la cité mariale  Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon - N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

  • Facebook
  • YouTube Social  Icon