top of page

Par Liliane & Francis Mars 2024

LA TOUR ALBANO

Hôtel de Ville

Le Jacquemart (Photo de Y. Shleiss) et une inscription de 1452 dans la tour - Archives municipales

jaquemart haut.jpg

La tour devient entrepôt des archives communales à la fin du XVe siècle. Elle est rehaussée de 16 mètres afin de recevoir en 1471 l’horloge publique, réalisée par Amiel Guibert,d’où le nom de place du Reloge ou de l’Horloge qui est adopté. Pierre Gentil, tailleur de pierres, et Jean Morgier, maçon, renforcent la terrasse et construisent le campanile voûté avec flèches et clochetons pour abriter le mécanisme de la cloche. L’horloge et le jaquemart sont fabriqués par le serrurier Amiel Guibert.

C’est un couple d’automates en bois de figuier, haut de deux mètres : un soldat casqué vêtu d’une cotte de maille frappe les heures avec un marteau et son épouse Jacotte, en robe jaune et rouge, lui tend une rose.

On sonnait aussi pour l’arrivée de personnages importants ou en cas de danger imminent : « Si le cas du feu advient en cette cité d'Avignon (dont Dieu nous garde), que le premier clocher d'où sera le feu, doit sonner Jacquemart jusqu'à temps que la paroisse où sera le dit feu sonne à son tour. »

jaquemart couple.jpg
Tour inscription.jpg
bottom of page