Par  Liliane, 2019 - 2020

Les Madones de la Cité Mariale 1

Statues en façade

   Le culte marial, propre aux catholiques et aux orthodoxes, est la vénération portée à Marie en tant que mère du Christ. A Avignon comme partout, les églises possèdent déjà de multiples représentations de Marie : Annonciation, Vierge  à l’Enfant, aux rayons, en prière, Notre-Dame aux diverses attributions, Pietà.

 

Avignon est une cité papale depuis que Clément V a été élu après que le trône pontifical est resté vacant une année à la suite du conflit entre le roi Philippe le Bel et la papauté. Ayant renoncé à se rendre à Rome déchirée par la guerre entre Guelfes et Gibelins, il se fait couronner à Lyon en 1305 et s’installe en Avignon. Six pontifes et deux anti-papes lui succèderont jusqu’en 1418.

 

Quand, au moment du schisme de la papauté, Clément VII, pape de 1378 à 1394, déclare Avignon « ville mariale », chacun, notable, bourgeois, artisan, boutiquier, va vouloir sa Madone qu'il place sur la façade de sa maison, dans une niche éclairée par une lanterne ou un lumignon, décorée avec plus ou moins de raffinement. Celles appartenant au quartier ou isle sont placées à l'angle de deux rues. On en recense plus de trois cents au XVIIème siècle, souvent en « pierre de Pernes ».

Rue de l'Aigarden

Notre Dame de la Figue

A la Révolution de nombreuses statues sont saccagées ou volées. D’autres continuent de disparaître lors de rénovations malheureuses…

 

Une opération de 1992 organisée par la Jeune Chambre économique, «les Oubliées d'Avignon», a permis de remplacer six absentes par des œuvres modernes. Le nettoyage de certaines se poursuit. Mais beaucoup sont abandonnées à leur triste sort, mutilées, craquelées, noircies, rongées… Nos objectifs sont tout d’abord de les recenser, avec l’espoir de pouvoir les restaurer et repeupler les niches désertées.

 

Voici toutes celles que nous avons photographiées au fil des rues. Levez les yeux, admirez-les, protégez-les si vous le pouvez, avec une pensée pour ceux qui les avaient placées là en désir de paix et nous les ont léguées.

Rue Théodore Aubanel

Toute modeste ou en majesté, la statue placée en façade appartenait au propriétaire de la maison.

Rue d'Amphoux

< Index  des Madones                                             Madones 2 >

 Contact avignon.lacitemariale@gmail.com  Mentions légales © 2019 Association Avignon,  la cité mariale  Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon - N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

  • Facebook
  • YouTube Social  Icon