La place du Palais ( qui ne possède aucune plaque indicative...) figure parmi les sites classés par l’Unesco. Elle est délimitée par l’hôtel des Monnaies, le Petit Palais, la basilique Notre-Dame-des-Doms, le palais des Papes et l'Hôtel Calvet de la Palun.

Un fond de cabane chalcolithique trouvée sous la place témoigne de l‘ancienneté de l'occupation, ainsi que l‘exhumation, dans le quartier de la Balance de deux squelettes du IVème millénaire avant notre ère. A l'époque gréco-romaine  l'acropole occupa cet emplacement au pied du Rocher des Doms.

 

Le Palais des Papes «la plus vaste maison du monde» selon le chroniqueur Froissard, est une accumulation de constructions ajoutées par chaque pontife qui y résida.

Au XIVème siècle, le terrain devant le palais était couvert de maisons, de petits champs et de ruelles. En 1404, en prévision d'un second siège de son palais, Benoît XIII fit raser les maisons et disparaître les rues tortueuses dont la rue Champeaux, où les merciers exposaient leurs marchandises les jours de marché, qui a donné son nom à la porte des Champeaux, entrée principale du palais des Papes.

Les ruines des maisons abattues restèrent sur place jusqu'en 1603, date à laquelle elles furent déblayées. Une allée de mûriers fut aménagée  jusqu'au Petit Palais. La place était déjà la plus grande d'Avignon.

 

L'emplacement devant les deux tourelles du palais s'appelait des Cancels à cause des barrières (cancelli) qui l’entouraient.

  

Le Petit Palais fut construit à partir de 1318 en plusieurs étapes ; d'abord livrée cardinalice, il abrita le siège épiscopal et fut doté d'une nouvelle façade de style Renaissance italienne par le cardinal de la Rovere, futur pape Jules II. C'est un musée depuis 1976.

L’Hôtel des Monnaies est le premier monument baroque de la ville, construit par Jean-François de Bagni de 1614 à 1621.

 

L'Hôtel Calvet de la Palun fut construit sur les plans de Jean-Pierre Franque  en 1788, dans le style Louis XVI, pour Antoine Calvet, parent d’Esprit Calvet fondateur du musée du même nom.

La Banque de France s’y installa en 1853 et la façade fut modifiée, car l'entrée principale qui se trouvait sur la place du Palais fut déplacée et un bâtiment ajouté sur la place de l’Horloge à la place des jardins.

La demeure est devenue le Carré du Palais, restaurant et bar à vin, en 2016.

CM Gordot -  Vue de la Place du Palais avec le cortège d'un vice-légat,

seconde moitié du XVIIIème siècle - Musée Calvet

Claude Marie Gordot  - Cortège du vice-légat - 1766 - Musée Calvet

La place du Palais fut aussi le lieu des exécutions capitales, d'abord le billot,  plus tard un gibet, enfin la guillotine sous la Terreur, mais aussi des processions, rassemblements et fêtes, cortèges en l'honneur d'hôtes de marque...

Après avoir longtemps servi de parking, la place débarrassée des voitures a retrouvé toute son ampleur et est toujours le point de ralliement des visiteurs d'Avignon.

< Rue de la Paillasserie                                                                                    Rue de la Palaphernerie >

 Contact avignon.lacitemariale@gmail.com  Mentions légales © 2019 Association Avignon,  la cité mariale  Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon - N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

  • Facebook
  • YouTube Social  Icon