LogoACMombré.jpg

Accueil Dictionnaire des rues / Rue Corderie

Carnot place plaque.jpg
Corderie.jpg

    Les tronçons de rue qui succèdent à la rue Favart actuelle s'appelaient avant 1843 Broquerie et Corderie. Broquerie était la traduction en provençal de boissellerie, c'est à dire la fabrication de récipients  cylindriques destinés à mesurer les solides, dont la capacité variait selon les lieux et les époques et dont le contenu se comptait en boisseaux. Autrement dit, on vendait dans cette rue des seaux, et des cordes et ficelles un peu plus loin. Seule l'appellation Corderie a subsisté.

< Rue du Coq                                                                                              Rue Corneille >