LogoACMombré.jpg

Accueil / Dictionnaire des rues / Rue de la Campane

Campane.jpg

   Elle fut appelée au XVIème siècle rue de la Fenaterie ou Carreria Fenaterie, sive diversorii Campane.

Vers 1780 une certaine Marie-Louise de Basset y habitait. Son frère Marc-Antoine de Basset,   religieux aux Carmes de l’ancienne Observance et docteur en théologie, était l'un des membres important de cet ordre, quoique peu attaché à son voeu de pauvreté. Il s'arrangea pour bénéficier de la succession de sa sœur morte sans héritier, et se fit charger d’administrer les biens pour en employer le produit à une fondation pieuse. Celle-ci consistait à remettre cinq sous à chacune des personnes qui communierait à certain jour de l’année et dans une chapelle déterminée de l’église des Carmes,

Les candidats étant peu nombreux, le sieur de Basset pouvait empocher le restant des rentes qu’il avait perçues.

< Place Campana                                                                                                   Place des Carmes >