Cette rue très étroite, comme presque toutes celles qui partent de la rue de la Carreterie, était appelée autrefois  des Pénitents Rouges en raison de la proximité avec la chapelle de cette confrérie, disparue.

Tableau de Luigi Monteverde

En Provence, plusieurs fois dans l’année, les habitants offraient des présents à l'eau du puits, y jetant une tranche de pain, une poignée de grains de blé, des fruits ou même un verre de vin. Le villageois qui déposait une offrande à minuit dans une fontaine était assuré d'une grande prospérité et d'une protection durable contre les maladies ou le mauvais œil. En ville, le puits était couvert et placé à l'endroit de l’arrivée de l'eau, aussi bien sur une place que dans une cour ou une ruelle. Certains étaient accessibles de l'intérieur des bâtiments publics ou des maisons.

< Rue Privade                                                                Rue du Puits des Allemands >

 Contact avignon.lacitemariale@gmail.com  Mentions légales © 2019 Association Avignon,  la cité mariale  Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon - N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

  • Facebook
  • YouTube Social  Icon