Accueil  / Dictionnaire des rues / Rue Joseph Vernet

Rue Joseph Vernet

Vierge à l’enfant - vierge en prière

1 - Rue Joseph Vernet 

 

Cette rue portait autrefois le nom de ses aboutissants : « traverse allant de la livrée de (:3!an 31 aux Lices-Antiques ». La livrée de Cambrai est aujourd'hui la partie est du musée Calvet. Puis, à cause d'une enseigne d’hostellerie, elle prit le nom de rue du Chapeau-d’Or. 

Ensuite, en 1635, on lui octroya le nom de rue de la Victoire suite au transfert du couvent de Notre-Dame-du-Refuge ou de-la-Victoire ; ce nom n‘ a pas duré, puisque, très rapidement, la rue s'appela rue Horace-Vernet. 

C'est le plus célèbre membre de la famille Vernet et le petit-fils de Joseph Vernet. 

 

Cette rue faisait partie des lices de la ville. c'est-à dire cet espace entre le: deux enceintes des XII et XIII siècles et portait le nom de rue de: Lices-Antique. 

 

En 1881. elle prit son nom actuel de rue Joseph-Vernet. Cette rue dut attendre la démolition des remparts du Moyen Âge pour qu'il y ait des constructions. Elie devint alors la rue aristocratique et il reste encore aujourd'hui un grand nombre de demeure: des XVI et XVII siècles.

 

Elle fut l'une des premières rues pavées d'où son nom primitif de rue de la Calade. Elle était l'une des plus aristocratiques de la ville. Entre deux parties de jeu de paume, Louis XIV aimait se reposer dans la maison du docteur Casal à l’angle de la rue Falco de Baroncelli. 

 

 

2 - Anciennement de la rue la république à la rue Saint Etienne -

Aujourd’hui de la rue joseph-Vernet à la rue Bouquerie -

 

 

4 - Joseph-Vernet Il vécut de 1789 à 1863. Joseph Vernet est le fils d'Antoine Vernet. avignonnais (1689-1752) et peintre d'armoiries et de chaise à porteur. Joseph est né à Avignon en 1714. Il partit pour l’Italie où il s’illustra dans l'art de peindre les paysages. 

Puis il se tourna vers le genre qui le rendit célèbre : la marine. Louis XV lui commanda une série de tableaux sur les ports de France. 

Il en fera quinze qui se trouvent aujourd'hui au Louvre et au musée de lu Marine à Paris.

 

il est né et mort à Paris. Il fut connu mondialement de son vivant pour ses peintures de batailles, d’histoire et surtout parce qu’il était le directeur de l’Académie de France à Rome. 

 

5 - C’était une des rues importantes de la ville et elle était il l’honneur a chaque Invité de marque.

Napoleon Ill, qui avait  été avisé de l'importante inondation de In ville, se rendit à Avignon le 3 juin 1856. 

 

 

6 - Aux N°21 et 23, nous avons la maison Bouchet dans laquelle Bonaparte rédigea le célèbre “souper de Beaucaire” qui fut imprimé chez Aubanel.

 

La chapelle de l’Oratoire fut construite sur les plans de Ferdinand Delamonce mais c’est Péru qui l‘acheva en 1741. Elle est de style baroque italien. 

 

Le musée Calvet a été aménagé dans l’hôtel de Villeneuve-Martignan construit au XVIII° par les Franque. 

 

Dans la cour, les plus curieux dénicheront un repère indiquant la crue du Rhône du 14 novembre 1935. Il se trouve contre le mur derrière une sculpture. La porte d’entrée est ornée des armoiries de la ville.

 

Au N°58, l’hôtel de Bassinet (XVll°) enjambe la rue voisine par une belle voûte ornée d’un aigle en haut-relief. Au N°67, l’hôtel de Raphélis abrite le musée Requien d’histoire naturelle qui dévoile toute les richesses de la faune, la flore et la géologie du département du Vaucluse.

 

A la naissance de la rue St-Charles, on trouve un vestige des remparts de la commune d’Avignon des Xll° et Xlll° siècles. A l’angle de la rue Violette, une gravure indiquant “Isle 118” rappelle l’ancien découpage de la ville.

© 2019 Association Avignon,  la cité mariale - avignon.lacitemariale@gmail.com

Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon

N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

Fondateurs NG -JMA - Détenteurs du Certificat de Formation à la Gestion Associative (C.F.G.A)

Partenaire : 

Copie de logo-aprova84_transparent.png