LogoACMombré.jpg
Piot.jpg
Piot- Brune.jpg

    Cette rue fait partie de celles baptisées en 1843. Paul Achard écrit : « Magistrat intègre et éclairé, poète agréable, citoyen dévoué, monsieur Piot demeurait dans cette rue. » Jean Guérin dans son  « Panorama d’Avignon »  (1829) note : « Il joint une muse élégante et facile aux manières les plus distinguées »

 

Il s’agit pourtant probablement de Joseph Louis Joachim Piot, le juge d’instruction qui diligenta l’enquête au sujet de l’assassinat du maréchal Brune place Crillon, lors des émeutes anti-bonapartistes de 1815 à Avignon. Malgré l’évidence, il signa le procès-verbal concluant au suicide, contresigné par le Préfet, le Procureur du roi, le commissaire de police et autres officiers, tous conscients de ratifier un faux. Indigné, le maire Guillaume Puy déclara  que c’était « une tache éternelle pour sa ville ».

Assassinat du maréchal Brune

                  < Place de la Pignotte                                                                                                         Rue Plaisance >