Rue Rappe

Vierge à l’enfant

1 - Rue de la Rappe 

 

Au XVIIe iI se trouvait autrefois dans cette rue un puits comme il y en avait beaucoup d’autres dans les rues du Moyen âge, et la rue portait le nom de « rue du Puits de la Rappe ». Le mot latin  signifiant « rave » a laissé son nom à ce secteur qui était jadis le marché aux raves ( aux légumes).

 

Cette rue a été pendant quelque temps le siège du marché aux raves, dites en latin rapæ. L’ancien puits de cette rue prit, de cette circonstance, la dénomination de Puits-des-Raves, d’où, par corruption, la rue a fini par s’appeler du puits de la Rappe. 

 

2 - De la place du Change à la rue des Marchands -

 

 

4- En 1741, Peilhon, l’un des secrétaires de 114 RUE DE RASCAS Louis XV, possédait encore dans cette rue, la maison où se trouvent les magasins de MM. Berton, frères. 

 

5 - Au XVe siècle, c‘est ici le Jeu des Oranges ou du Sestier antique. 

 

 

6 - Au N° 2, l‘hôtel Peilhon a été construit au début du XVIIIe par le fils du marchand taffetassier Simon Peilhon, Georges Simon de Peilhon, seigneur de Faret fut secrétaire du roi Louis XV. Collectionneur de tableaux, il posséde la «Vue d‘Avignon»peinte par Joseph Vernet. En 1838, l'hôtel fut acquis par le marchand de fers, Berton, bientôt associé avec Sicard pour créer la maison Berton & Sicard qui fut remplacée par le magasin Quimo puis par un série d'enseignes. Dans le hall, se trouvent toujours deux magnifiques atlantes du XVIIIe. 

© 2019 Association Avignon,  la cité mariale - avignon.lacitemariale@gmail.com

Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon

N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

Fondateurs NG -JMA - Détenteurs du Certificat de Formation à la Gestion Associative (C.F.G.A)

Partenaire : 

Copie de logo-aprova84_transparent.png