LogoACMombré.jpg
Saint_André.jpg

   Le nom de cette rue fait peut-être appel à la foire saint André, l’une des plus anciennes puisqu’elle fut fondée en 1243 et a toujours lieu, après quelques vicissitudes dues aux taxes trop élevées au XVIIème siècle et aux inondations du XVIIIème. On y vendait à l’origine des chevaux et surtout du cuir, au niveau de la Porte Ferruce, puis place des Carmes et rue de la Carreterie à partir de 1371.

La ville abolit les taxes d’octroi pour faire revenir les marchands au début du XXème siècle. Après la Seconde guerre mondiale, la foire se doubla d'une fête foraine avec plus de 250 forains sur le cours Jean-Jaurès. Elle se tient les 30 novembre et 1er décembre.

< Rue saint Agricol                                                                      Rue saint Antoine >