Accueil  / Dictionnaire des rues / Rue Saint-Michel

Rue Saint-Michel

Vierge à l’enfant - vierge en prière

1 - Rue Saint-Michel

 

2 - de la place des Corps-Saints à la Porte Saint-Michel

 

6 - Nous avons dit en parlant de la place des Corps-Saints, que tout près de la porte de Rome, ou du Pont-Fract, était un hospice des pauvres qui, depuis 1310, relevait de l’abbaye de Saint-Ruf. 

 

Le cimetière dépendant de cet hospice était hors de l’enceinte de la ville, et l’on croira difficilement que ce lieu soit devenu le rendez-vous commun des débauchés de la populace. 

 

Jean, ou Jourdain de Coïardan, évêque d’Avignon, agissant avec le consentement du Chapitre de Notre-Dame des Doms et celui du prieur de Saint-Didier, dans le ressort paroissial duquel était situé ce cimetière, voulut mettre fin à ces scandales en y faisant bâtir une chapelle, qu’il dédia à Saint-Michel Archange. 

 

Il établit un chapelain perpétuel qui y disait la messe, tous les jours, pour les âmes des pauvres dont les corps reposaient dans ce cimetière. 

 

Saint-Pierre de Luxembourg. Dans la suite, ayant élu par humilité sa sépulture au milieu des pauvres qui se trouvaient inhumés en cet endroit, les miracles qui s’opérèrent par son intercession et au contact de ses reliques, attirèrent des religieux Célestins qui s’y établirent en 1393. 

 

La première pierre de leur couvent fut solennellement posée cette année, au nom de Charles VI, roi de France, par les ducs de Berry, d’Orléans et de Bourgogne, et l’église fut consacrée, le dimanche 10 octobre 1406, par Jean, évêque d’Apt. Indépendamment de ces établissements qui étaient au couchant de la rue Saint-Michel, il y avait, au levant de la même rue, le second monastère des Visitandines, connu sous le vocable de Saint-Georges. 

Il fut établi le 22 novembre 1578 par le cadinal d’Armagnac, dans l’ancien hôpital dit des Lombards. On ne connaît pas l’époque de la fondationde cet hôpital, mais on sait qu’en 1298, il était déjà en plein exercice.

 

Au nord des bâtiments de Saint-Georges, était la maison des Orphelines dont il a déjà été parlé au sujet de la rue Rôleur.

© 2019 Association Avignon,  la cité mariale - avignon.lacitemariale@gmail.com

Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon

N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

Fondateurs NG -JMA - Détenteurs du Certificat de Formation à la Gestion Associative (C.F.G.A)

Partenaire : 

Copie de logo-aprova84_transparent.png