Saint Joseph tenant l'Enfant  et une fleur de lys.

Plaque alternative en l'honneur

de Louise Michel, victime de Thiers.

La rue fut percée pour relier la Place Pie aux remparts en suivant le tracé de l’ancienne rue du Saule à travers les «Grands Jardins», zone maraîchère intra-muros entre l’enceinte du XIIIème siècle et les remparts du XIVème. De ce fait, les rues d’Amphoux, du Four de la Terre et du Pont-Trouca furent tronçonnées et ne la traversent que pour quelques mètres.  Les travaux furent achevés en 1877.

 

Elle prit le nom d'Adolphe Thiers, Président de la République de 1871 à 1873 après avoir impitoyablement réprimé le soulèvement de la Commune de 1971 et provoqué des milliers de morts et de déportés. Il avait l'habitude de loger à l'hôtel saint Yves lors de ses déplacements à Avignon, tenu par une sœur de son ami Gaspard Roure. Cet hôtel qui possédait des fenêtres à croisées du XVIème siècle a laissé place à un immeuble banal.

 

Entre 1890 et 1936 la rue prit le nom de Roger Salengro,  membre du Front Populaire et ministre de l’Intérieur en 1936. Il souffrit beaucoup des calomnies qui l'accablèrent, et bien qu'innocenté il se suicida en novembre. Un million de personnes assistèrent à ses grandioses obsèques.

< Rue des Teinturiers                                                                              Rue de la Tour >

 Contact avignon.lacitemariale@gmail.com  Mentions légales © 2019 Association Avignon,  la cité mariale  Association laïque à but non lucratif, dédiée à la préservation et mise en valeur du patrimoine d'Avignon - N° Immatriculation RNA : W842007266 - Code APE : 94.99 Z - N°SIRET : 839 258 092 00015

  • Facebook
  • YouTube Social  Icon