LogoACMombré.jpg

GRANDS HOMMES et petites têtes 5

Figures du Christ...

Christ Pl Principale.jpg
Statue Christ Archives.jpg
Statue Christ Oratoire.jpg

Chapelle des Pénitents blancs

Place de la Principale

Archives Municipales rue Saluces

Passage de l'Oratoire

... et de saints.

Saint Joseph

statueJoseph peyroliere.jpg

Rue de la Peyrolerie

Rue Thiers

statue Joseph pasteur.jpg

Rue Pasteur

 Chapelle saint Joseph

plus souvent appelée sainte Marthe

Saint Martin

saint  Martin r PaulSain.jpg

Rue Paul Saïn

Saint François

Statue Portail Magnanen.jpg

Rue du Portail Magnanen

Saint Benoît Joseph Labre

Statue BJLabre ruePasteur.jpg

Rue Pasteur

Saint Bénézet

Statue Benezet Corps saints.jpg

Place des Corps Saints

Saint Jean-Baptiste

Saint Jean Carnot.jpg
saint Jean Baptiste.jpg
Saint Jean.jpg
Saint Jean leVieux PlacePie.jpg

Rue Carnot

Rue Florence

Rue saint Jean le Vieux

Une mini Légende Dorée

 

JOSEPH

Joseph apparaît pour la première fois dans des passages probablement ajoutés postérieurement aux Évangiles de Matthieu et de Luc. Il serait un lointain descendant d’Abraham et du roi David. Fiancé de Marie lorsqu’elle reçut l’Annonciation, il l’épousa et devint le père nourricier de Jésus. Il est réputé être charpentier, mais le mot grec d’origine signifie aussi « homme sage ». Saint Joseph, devenu un personnage de  la tradition chrétienne, serait mort avant que Jésus ne commence à prêcher.

Il est représenté avec ses outils de charpentier, son emblème la fleur de lys, et parfois portant l'enfant Jésus.

 

BENOIT-JOSEPH LABRE

Né en 1748  dans le Pas de Calais, aîné des quinze enfants d’une famille modeste, il fut très tôt animé d’une foi mystique qui le conduisit sur les routes d’Europe dans le plus grand dénuement, pratiquant les mortifications, menant une vie de prière et de contemplation. Surnommé le « vagabond de Dieu », il mourut à Rome en 1783 et fut canonisé en 1881.

 

BENEZET

Berger dans le Vivarais, le jeune Bénézet entendit une voix céleste lui ordonnant de construire un pont sur le Rhône. Il rassembla des fonds et l’évêque d’Avignon accepta sa proposition. En 1177  il entreprit la construction du pont avec un groupe d’amis tout en prêchant la bonne parole. Il mourut en 1184, âgé de 19 ans. Ses fidèles achevèrent le pont et fondèrent un ordre religieux, les Frères Pontifes, destiné à édifier des ouvrages d’art et héberger maçons et pèlerins.

La statue de  Frédéric Dehoux le représente portant la maquette du pont tandis qu'il se tient debout dans une barque avec un mouton.

JEAN-BAPTISTE

Prédicateur, ermite et prophète, il annonça la naissance du Christ qu’il baptisa, selon la tradition chrétienne, dans le Jourdain. Il fut condamné à mort par le gouverneur romain Herode Antipas. La légende veut que ce soit Salomé, la fille d’Hérodiade qu’Hérode voulait épouser, qui ait obtenu la décapitation de Jean Baptiste. Pour les musulmans, il est un prophète d’Allah, cité dans le Coran.

Il est souvent représenté vêtu d’une simple peau de mouton, accompagné d'un mouton, ou bien lors de sa décapitation

Jean Baptiste PenitentsNoirs.jpg

Décollation de saint Jean Baptiste

Chapelle des Pénitents Noirs rue de la Banasterie

< Statues 4                                                                                                                     Statues 6 >