Par Honorine, Nathalie, Michel Gontard, Mai 2018

Le Conservatoire de Musique

Avignon, histoire, patrimoine, statue, vierge, médiévale, chapelle, église, cité mariale, rempart, palais des papes,Conservatoire de Musique du Grand Avignon, rue général Leclerc,Avignon

Ancien Conservatoire de Danse

rue Ferruce

Avignon, histoire, patrimoine, statue, vierge, médiévale, chapelle, église, cité mariale, rempart, palais des papes,Conservatoire de Musique du Grand Avignon, rue général Leclerc,Avignon

Ancien Conservatoire de Musique

Place du Palais

Avignon, histoire, patrimoine, statue, vierge, médiévale, chapelle, église, cité mariale, rempart, palais des papes,Conservatoire de Musique du Grand Avignon, rue général Leclerc,Avignon

  Cet édifice fut la Livrée des cardinaux Madon de Chateaublanc au XIV°siècle, et de Pierre Blau.

  Vendue à la famille  Puget de Chasteuil, marchand de soie, elle est rachetée par la congrégation des Annonciades Célestes venue de Dôle dans le Jura.

  Ces dernières, ainsi appelées pour le manteau bleu qu'elles portent, construisent leur couvent ici vers 1640. Ruinées, elles le quittent en 1752.

 

  Le bâtiment restera encore à vocation religieuse en accueillant le « séminaire de Sainte Garde des Champs » fondé par un ancien mousquetaire  devenu abbé, Joseph François Salvador. Ce bâtiment était situé rue Sainte Garde devenue rue du Général Leclerc.

  Ce sera la dernière construction religieuse d'Avignon intra muros, édifiée en 1775 par Jean Baptiste Lambertin, architecte spécialisé en coupoles et élève de la dynastie des Franque.


  Sous Bonaparte il devient un édifice à la charge du Département de Vaucluse en tant que tribunal de commerce, d’instance et de grande instance.

 

   Ce lieu "O combien magnifique" reçut en 20O8  les 2100 élèves du Conservatoire de musique, danse et théâtre à vocation régionale.
 

   Du conservatoire actuel, l’on aperçoit la tour, seule survivante de la Commanderie des Templiers détruite par Pourquery de Boisserin, qui accueillit en 1820 le premier conservatoire de musique d’Avignon . 

             

   L'orchestre de ce conservatoire, «l'Orphéon», école de musique mixte, subjugua tellement Eugénie de Montijo qui accompagnait Napoléon III lors d'un concert, qu'elle en demanda l'annexion au Conservatoire de Musique de Paris.

 

   Le conservatoire fut déplacé en 1840 à l'Hôtel des Monnaies, face au Palais des Papes. Il revint en 2007 place Pie après la construction de la Cité Judiciaire et le départ des tribunaux en 2000.


   Lors des  travaux de restauration qui eurent lieu entre 2004 et 2007, étaient encore fixés au mur les anneaux pénitentiaires.
 

   Dans l'ancienne chapelle du couvent, de style corinthien, classée monument historique, qui est aujourd'hui un auditorium de 151 places, on aperçoit un blason au dessus de la régie. Les tableaux d'Etienne Parrocel, propriété du Musée Calvet ont été restitués pour restauration.


   Classée en 1922, la voûte plate conçue par Lambertin est unique  en France. Les voûtes de la chapelle possèdent aussi la particularité de porter les initiales d'Ave Maria, et des étoiles en stéréotomie, c'est à dire apparaissant en trois dimensions.

 

  Nous tenons à remercier le Grand Avignon, la Direction générale du Conservatoire

de Danse, Musique, Théâtre et monsieur Gontard,

chargé des animations culturelles de cet établissement.

Auditorium

Avignon, histoire, patrimoine, statue, vierge, médiévale, chapelle, église, cité mariale, rempart, palais des papes,Conservatoire de Musique du Grand Avignon, rue général Leclerc,Avignon
< Académie de Vaucluse                                    Prison Sainte Anne >