top of page

Accueil  / Glossaire

logolgTurquoise.png

GLOSSAIRE

Du latin glossarium. Lexique expliquant les mots difficiles, mal connus, rares ou vieillis,  ainsi que provenant de patois, de dialectes ou d’un domaine spécialisé.

Parce que le vocabulaire religieux, technique, historique, architectural, ou simplement ancien, paraît quelquefois obscur… voici quelques définitions propres à nous faciliter la lecture.

Ce glossaire sera bien sûr complété à mesure des découvertes.

A

Abbaye : monastère catholique de moines ou moniales ayant atteint une pleine autonomie en bâtiments et en ressources, sous la direction d'un abbé (signifiant père en araméen)  ou d'une abbesse, à la fois supérieur-e et père ou mère spirituel-le de la communauté selon la règle de saint Benoît.  

Abside : termine le chœur d'une église par un hémicycle, des pans coupés ou un mur plat et désigne l’ensemble du chevet, l'extrémité du chœur et les chapelles du transept.

Albigeois : dérivé du latin « albus » qui signifie blanc, par opposition aux inquisiteurs vêtus de noir. Désigne les adeptes du catharisme (pureté), considéré comme une hérésie, répandu en Occitanie aux XII et XIIIème siècle et férocement réprimé par les autorités religieuses.

Apanage : territoire donné aux frères ou aux fils cadets d’un roi en compensation de leur exclusion de la couronne

Assesseur : chargé de la police de la ville, choisi parmi les jurisconsultes de l'Université, il porte la parole de la ville au conseil.

Augustins : Les augustins désignent l'ensemble des clercs réguliers, c'est-à-dire des prêtres catholiques suivant  la  règle de saint Augustin (354 – 430, l'un des quatre Pères de l’Église d'Occident)

Avennio : capitale des Cavares, ancien nom d’Avignon

B

Bac à traille : embarcation pour traverser un cours d’eau, déplacée à l’aide d’un câble, la traille, tendu entre deux mâts situés sur les rives opposées. Le mât du bac s’appuie sur la traille et le déplacement se fait à la force des bras, ou en poussant sur une perche, ou grâce au courant.

 

Baroque : style architectural, créé à Rome, étendu en Europe à la sculpture et à la peinture et même à la littérature, du milieu du XVIème siècle jusqu’au XVIIIème. Il se caractérise en peinture par l’utilisation de couleurs chaudes, de forts contrastes de lumière et une impression de mouvement. En architecture il s’illustre par un aspect monumental chargé avec colonnades, dômes, profusion de formes et d’ornements.

Bas relief : sculpture ou modelage ne présentant qu’un faible relief, le sujet se détachant peu du fond.

Beffroi : d’abord tour de bois pour approcher des remparts d’une ville lors d’un siège, désigne ensuite une tour appartenant à la commune, hébergeant des cloches, indépendante ou adjointe à un bâtiment tel un Hôtel de Ville, servant à alerter les habitants en cas de danger, et peu à peu à contribuer au rayonnement politique et commercial de la cité.

Bénédictin : moine appartenant à une fédération de monastères fondé par saint Benoit de Nursie (480-547), ayant adopté sa règle dont objectif unique est la recherche de Dieu. C’est l’ordre qui a connu la plus large diffusion.

Bénédictin mauriste : d’après saint Maur (mort en 565), moine d’une congrégation fondée en 1618, connue pour son haut niveau d’érudition et ses nombreux ouvrages publiés.

Bienheureux –se : Le défunt ou la défunte dont l'Église, en raison de sa perfection chrétienne ou d'un sacrifice, reconnaît la sainteté de vie par l'acte solennel de la béatification sans l'admettre encore aux honneurs du culte universel.

 

C

Cabale : science occulte tendant à la communication avec le monde surnaturel.

 

Cadran analemmatique : cadran solaire de type azimutal. L'heure est donnée par la direction de l'ombre du style, soit une personne debout à une position variable suivant les jours de l'année, qui indique l'azimut (angle dans le plan horizontal entre la direction d'un objet et une direction de référence) du soleil.

 

Calade : chaussée pavée de galets extraits de rivières ou de pierres calcaires posées à sec sur la tranche. Le pas d’âne désigne dans une rue en pente de vastes paliers encaladés facilitant la montée et la descente.

 

Camérier : membre de la famille pontificale, chargé du service personnel du pape. D'abord simples domestiques attaché à la chambre à coucher du pape, ils acquièrent de plus en plus d'importance au fil des siècles. Ils prennent leur fonction après l'élection d'un nouveau pape et généralement la quittent à la mort de celui-ci.

 

Camerlingue ; cardinal de la cour pontificale qui administre la justice et le trésor, préside la chambre apostolique et gouverne quand le Saint Siège est vacant. 

 

Campanile : tour percée d’arcades abritant des cloches, séparée du bâtiment principal de l’église, spécifique à l’Italie mais aussi utilisé dans le Midi de la France.

 

Cantate : composition basée sur un texte profane ou sacré avec accompagnement instrumental, requérant parfois un chœur, qui comporte plusieurs mouvements.

Carmes déchaussés : les Carmes déchaux ou Frères déchaux et Moniales déchaussées de la bienheureuse Vierge Marie du Mont-Carmel appartiennent à un ordre mendiant, contemplatif et apostolique, né à la fin du XVIe siècle d'une réforme du Carmel. Les carmes vont pieds nus dans des sandales.

Casuistique : argumentation consistant à résoudre les problèmes pratiques par une discussion entre des principes généraux ou des cas similaires, et les particularités du cas étudié. De la confrontation entre les perspectives générales, passées et particulières est censée émerger la juste action à mener.

Cathédrale : à l’origine, église dans laquelle se trouve la cathèdre où prend place l’évêque chargé d’un diocèse. Désigne une fonction et non une forme spécifique d’église. Elle conserve jusqu'au XIVe siècle le caractère d'un tribunal sacré et donc d’un édifice à la fois religieux et civil.

Les cathédrales romanes sont l'œuvre des évêchés ou des monastères, tandis que les cathédrales gothiques issues de l'essor urbain sont financées par les nobles, les bourgeois et les chanoines fortunés.

 

Cavares : fédération de peuples celto-ligure installés au confluent de la Durance et du Rhône.

Célestin : ordre monastique  fondé par le moine bénédictin Pierre de Morrone, élu pape en 1294 sous le nom de Célestin V. Il est supprimé en 1778.

Chalcolithique : âge du cuivre qui en Occident commence vers 3700 avant JC jusqu'à celui du bronze, 2300 avant JC environ.

Chanoine : clerc séculier ou laïc appartenant à un chapitre ou  une congrégation, qui se consacre à la prière liturgique, à l'enseignement, à la prédication, au secours des pauvres, au chœur et à la maîtrise.

 

Chapellenie : bénéfice ecclésiastique procuré à un chapelain, pas forcément prêtre, par un acte de fondation effectué par un fidèle, souvent comme clause d'un testament.

 

Chapitre : assemblée où les moines, moniales et chanoines traitent des questions relatives à la vie de la communauté et lieu où elle se tient..

 

Chevau-léger : soldat de la cavalerie légère armé de lances.

Collégiale : église qui possède un chapitre de chanoines composé d'un nombre fixe de clercs séculiers, disposant d’un siège dans le chœur de l'église afin de s'y réunir pour chanter et réciter l’office, ainsi qu'une maison canoniale, un revenu et des fonctions précises.

Concerto : composition musicale de trois mouvements (un rapide, un lent, un rapide), accompagnée d'un ou de plusieurs solistes dialoguant avec l'orchestre.

Confrérie : association de laïcs catholiques à but profane, afin  de favoriser une entraide entre membres selon une tradition religieuse définie.

Conseil de ville (d'Avignon) :  48 conseillers, dont quatre représentent le clergé et quatre l'université, qui se réunissent avec l'autorisation du viguier. Le 22 juin veille de la saint Jean, trois consuls sont élus pour un an par le Conseil de ville, et investis à l'église saint Pierre.

Consul : sous l’Ancien Régime,  magistrat municipal élu par le suffrage de tous les habitants dans certaines communes du sud de la France. Premier Consul : issu de la noblesse, il a préséance sur les deux autres et porte depuis 1533 le titre de gentilhomme ordinaire de la chambre du roi.

Cordelier : surnom donné aux  frères mineurs de l’Observance, en raison de la ceinture de corde de leur vêtement de gros drap gris.

Couvent : établissement où vit une communauté de clercs réguliers ou de religieuses sans vocation monastique, généralement situé en ville et placé sous la responsabilité d’un ou une supérieur-e.

Curie: dans l’antiquité romaine, une des divisions du corps civique romain, puis le lieu de leur rassemblement, et enfin le siège du Sénat. La curie romaine est l'ensemble des organismes du saint Siège qui assistent le pape dans sa mission.

D

Dominicain : ordre catholique mendiant, créé par Dominique de Guzman en 1215. Les dominicains ne sont pas des moines, ils vivent dans des couvents situés en ville, ne prononcent qu’un seul vœu, celui d’obéissance, et leur mission mêle apostolat et contemplation.

Douaire : droit de l’épouse survivante sur certains biens de son mari défunt.

Droit canonique : ou droit canon, du grec kanon (règle, modèle). Ensemble des lois, ordonnances et règlements pris par les autorités catholiques pour le gouvernement de l’Église et de ses fidèles.

E

 

Echauguette : de l'ancien français escharguaite « troupe faisant le guet » puis « guérite pour faire le guet » ;  petite pièce carrée, polygonale ou cylindrique, construite en saillie sur un mur extérieur et dotée de mâchicoulis et de meurtrières, permettant au guetteur d'avoir un champ de vision complet sur le secteur à surveiller.

 

Ecrouelles : maladie d’origine tuberculeuse provoquant des fistules purulentes localisées sur les ganglions  

du cou. Du Moyen Âge au XIXe siècle subsiste une croyance selon laquelle le roi  a  le pouvoir de guérir des écrouelles par simple contact.

 

Emétique : médicament destiné à provoquer des vomissements

Emphytéotique : bail compris entre 18 et 99 ans, à charge pour le bénéficiaire de payer un loyer modéré et éventuellement d’améliorer le bien.

Enfeu : niche funéraire à fond plat pratiquée dans les murs des églises pour y recevoir des tombes.

 

F

 

Félibrige : École littéraire créée entre autres par Frédéric Mistral, au milieu du XIXème siècle pour le maintien de la langue provençale et occitane par la renaissance de la littérature du sud de la France.

Franciscain : ordre de frères mineurs fondé par saint François d'Assise.

Franc-maçonnerie : « association essentiellement philosophique et philanthropique », « système de morale illustré par des symboles », « ordre initiatique », elle se forme début XVIIème en Ecosse en référence aux corporations de bâtisseurs. Elle prodigue un enseignement à l'aide de symboles et de rituels à vocation universelle, dans le but d’œuvrer pour le progrès de l’humanité. Elle s'est structurée au fil des siècles autour d'un grand nombre de rites et de traditions, avec une multitude d’obédiences diverses, et a souvent été la cible de critiques variables.  

Fusterie : du latin fustem, pièce de bois ou poutre. Métier pratiqué par les fustiers, artisans du bois, :charpentiers, tonneliers, tourneurs, menuisiers, constructeurs de bateaux sur le Rhône.

 

G

Girandole : Candélabre ou chandelier à plusieurs branches orné de pendeloques de cristal.

Gisant : statue représentant le défunt ou un couple de défunts étendus sur leur pierre tombale.

Grand schisme d’Occident : aux XIV et XVème siècles, jusqu’à trois papes rivaux, à Rome et à Avignon, se disputent le pouvoir pontifical.

Gypserie : décoration moulée et sculptée en gypse, une roche à plâtre cuite et broyée, mélangée à de l'eau  et qui durcit à l'air, dite aussi staff, utilisée principalement en Provence jusqu’au XVIIIème siècle.

 

Gyrovague : moine attaché à aucun couvent, qui errait en mendiant de monastère en monastère.

H

 

Haut relief : sculpture en trois dimensions à sujet généralement figuratif et humain, presque entièrement sculpté en ronde-bosse mais non détaché du fond.

Hermétisme : doctrine ésotérique, philosophie et spiritualité fondées sur des écrits (les Hermetica) de l’Antiquité attribués à l'inspiration du dieu grec Hermès Trismégiste (trois fois grand). Quête du salut par la connaissance : se connaître, se reconnaître comme « étant fait de vie et de lumière » comme Dieu.

 

Haute-contre : voix masculine dont la tessiture est particulièrement aigüe.

Hospitalières de Saint-Joseph : congrégation  fondée en 1636 par Jérôme Le Royer de La Dauversière et Marie de La Ferre, vouée à la gestion des hôpitaux, d’abord séculière, qui essaime au Québec en 1659.

I

Iconographie : représentation d'un même sujet ou thème en peinture, gravure, dessins, portraits. En outre l'iconographie étudie l'identification, la description des sujets représentés, les compositions, détails et autres éléments distincts du style artistique dont il est question.

Indulgences : rémission totale ou partielle de la peine temporelle encourue en raison d'un péché déjà pardonné en confession, par le biais d’un pèlerinage, de prières, d’une visite de reliques, d'assistance à une messe spéciale, ou par un don financier. Au début du XVème siècle cette pratique se transforme en véritable commerce menant à de la corruption, ce qui sera dénoncé par Martin Luther et Calvin en particulier.

J

Jacquemart : automate qui sonne les heures avec un petit marteau au sommet d’un beffroi ou d’un clocher. Il annonce la venue d’un roi ou d’un prince, appelle les habitants aux assemblées et réunions municipales, avertit en cas de danger et d’incendie.

Jésuite : membre en tant que clerc régulier de la Compagnie de Jésus, congrégation catholique masculine fondée par saint Ignace de Loyola, saint François Xavier et saint Pierre Favre  en 1539. Dissoute en 1773,

elle est rétablie 40 ans plus tard par le pape Pie VII. De nos jours  les Jésuites revendiquent près de 17 000 membres, soit la congrégation la plus importante après l’ensemble des Franciscains.

La vocation des Jésuites est de se mettre au service de l'Église catholique par l'évangélisation, la justice sociale et l'éducation et ils forment le premier corps enseignant de la catholicité moderne, répartis dans le monde entier.

Jeu de paume : sport de balles joué à main nue ou gantée de cuir, devenu de nos jours sports de raquettes.

Jour de souffrance : ouverture ou fenêtre donnant sur la propriété d'un voisin et qui ne peut être refusée par ce dernier. « Le propriétaire d'un mur non mitoyen, joignant immédiatement l'héritage d'autrui, peut pratiquer dans ce mur des jours ou fenêtres à fer maillé et verre dormant. »

 

Jubilé : période de pardon, de conversion et d'efforts spirituels ayant lieu tous les vingt-cinq ans à partir de 1400 ; rémission par la pénitence des peines et octroi d'indulgences spéciales pour la visite de lieux saints, du jeûne, de l'aumône et de la prière. Appelées aussi « années saintes ».

Jurisconsulte : celui qui a une grande maîtrise du droit et de la jurisprudence et conseille en la matière.

                        < Sommaire
bottom of page