LogoACMombré.jpg

Accueil /  Eléments décoratifs / Fenêtres Festival 1

Par Liliane et Nathalie,  2019-2020

Les fenêtres du Festival     1

Le festival d’Avignon (…) : des mondes qui se rencontrent, s’apostrophent ou s’ignorent. A ceux qui les observent de faire le reste, de choisir, de comprendre ou de refuser, et de déduire. Etre un public libre.

Bernard Faivre d’Arcier

2011Lerécital rêvé -Bouquerie.jpg

2011 - Le récital rêvé - Jean Vilar -

Rue de la Bouquerie

A l'origine du projet un maire, Jean Pierre Roux, et deux peintres, Dominique Durand et Marion Pochy. Leur collaboration depuis le début de l'aventure a donné lieu à un ouvrage, "Fenêtres-festivals", paru le 1er juillet 2017 (disponible à l'office de Tourisme)
 
Grâce aux vidéos de Francis Dupré, vous pouvez assister au processus de création et à la pose rue des Lices de la fenêtre du "Mariage de Figaro", et de celle installée en 2018 rue Jean Vilar.
 

A tout seigneur tout honneur...Jean Vilar et Gérard Philippe

theater-masks.webp

Jean Vilar

< Fontaines                                                                                      Ressources >
1953  Dom Juan - J Vilar.jpg

1953 - Dom Juan

Rue Jean Vilar

1954Cinna - Montee PPuaux.jpg

1954 - Cinna

Montée Paul Puaux

1957 Meurtre ds la cathédrale - Roi René.jpg

1957 - Meurtre dans la cathédrale

Rue du Roi René

theater-masks.webp

Gérard Philipe

5-1951 Prince Hombourg Cid - Corneille .jpg

1951 - Le prince de Hombourg

& Le Cid    -    Rue Corneile

6-1952 Lorenzaccio- rue Corneille.jpg

1952 - Lorenzaccio 

  Rue Corneile

7-1958 Les caprices de Marianne - J Vilar.jpg

1958 - Les caprices de Marianne  - rue Jean Vilar

theater-masks.webp

 Montée Paul Puaux

8-1949 Le Cid -Montee PPuaux.jpg
9-1948Sheherazade-MonteePPuaux.jpg
11-1955 Les Rustres - Montéee PPuaux.jpg

1949 - Le Cid

1948 - Shéhérazade

1955 - Les rustres

11-1962 La guerre de Troie n'aura pas lieu-1977 La tragique histoire d'Hamlet prince de Da

    1962 - La guerre de Troie n'aura pas lieu                1977 - La tragique histoire d'Hamlet   

12-1968 Bakhti-Montée PPuaux.jpg

1968 - Bakhti

13-1963 Thomas More ou l'homme seul  - Montéee PPuaux.jpg

1963 - Thomas More

14-1964 Nicomede MonteePPuaux.jpg

1964 - Nicomède

15-1976Einsteinonthe beach-Montéee PPuaux.jpg

1976 - Einstein on the beach

17-1978Cercledecraie caucasien-MonteePPuaux.jpg
18-1981 Arthur MonteePPuaux.jpg

1981 - Arthur

1978 - Le cercle de craie caucasien

19-201980 Flowers &Willem Breuker Kolleektief -MontéeePPuaux.jpg

1980 - Flowers

& Willem Breuker Kolleektief

20-1984 Richard III -Montee PPuaux.jpg

1984 - Richard III

21-1985 Le Mahabharata-Montee PPuaux.jpg

1985 - Le Mahabharata

La ville en trompe-l’œil

 

Tout le monde connaît le bel hommage musical « Il était un Prince en Avignon ». Et si ce prince-là, on pouvait le retrouver, éternellement présent, éternellement jeune, sur les murs d’Avignon ? La grande kermesse du festival est certes terminée, et les affiches ont disparu. Mais non ! Restent les multiples trompe-l’œil que l’ont peut voir simplement en levant la tête au long des rues, au détour d’une calade, sur une place, c’est Jean Vilar, Ariane Mnouchkine, Daniel Auteuil, Laurent Terzieff, Georges Wilson, Isabelle Huppert ou Maria Casarès qui jouent éternellement des scènes mythiques du festival d’Avignon. Et même le fameux « Prince de Hombourg » de 1951, et même le rideau fermé de la triste annulation de 2003. Si le théâtre est l’art de l’éphémère, grâce à la ville pourtant il défie le temps, et les représentations sont vivantes à s’y tromper ! Ce sont ainsi plus de soixante années de festival (1947-2016) que l’on retrouve au hasard d’une balade dans les rues. Surtout dans trois secteurs géographiques, quoique sans chronologie : avant tout la place de l’Horloge et rues voisines, puis le quartier des Halles et plus modestement celui de l’Office de tourisme. Amusez-vous à les retrouver, parfois à hauteur d’homme, parfois en étage, au fil d’une promenade d’après-festival.

 

                                                                                                                                 Michel Gromelle

Notre association ne vit que par vos abonnements et vos dons.

Si cet article vous a plu,

vous pouvez nous soutenir

en cliquant ici :

< Murs 4                                                                                                  Fenêtres festival 2 >