top of page

Madones de Provence

Villages de Provence 2

VISAN

 

Notre Dame des Vignes

     D’après une légende très répandue, au XIIIème siècle une statue de Vierge à l’Enfant découverte dans un sillon par un viticulteur, déplacée au village, retourna d’elle-même par trois fois dans la vigne et deux siècle plus tard on lui construisit une chapelle. Celle-ci est somptueuse, le chœur offrant  un superbe ensemble en bois doré, où la Vierge à l'Enfant se tient devant un tableau de l'Assomption. Ce n'est plus une Vierge noire comme à l'origine.

 

En 1629 comme en 1720,  la peste qui sévit en Provence épargna Visan. Les villageois vouèrent alors un culte particulier à Notre Dame des Vignes qui les avait protégés. Un couvent fut édifié, et c’est une succession de rectoresses qui en eut la responsabilité. 

 

C’est, de nouveau, un lieu de pèlerinage pour la Confrérie des Vignerons saint Vincent, crée en 1475,  qui fait bénir un pied de vigne, souco en provençal, pour préserver le vignoble de l'excès de pluie ou de la sécheresse.

Visan chapelle.jpg
Visan Vierge.jpg

PERNES LES FONTAINES

Chapelle Notre Dame de la Rose

 

Elle fut construite en 1628 mais a été refaite en 1943. Cependant ses deux porches Renaissance sont d’origine. L’abside arrondie est collée au mur façade. La Madone est abritée dans une niche très ornée au dessus du fronton.

PernesChapelleND Rose.jpg
PernesND Rose.jpg

Deux petites statues de madone

impasse de Villefranche

PernesImpasse de Villefranche.jpg

METHAMIS

Notre Dame de la Grâce - 1866

GORDES

Abbaye de Senanque

Église saint Firmin

Église saint Firmin - Chapelle du Rosier

LE THORONET

VILLES SUR AUZON

Le Thoronet.jpg
VillesAuzon( Cours).jpg

Abbaye cistercienne

MAILLANE

Notre Dame de la Grâce et de Bethléem

Église sainte Agathe

Vierge à l’enfant en noyer du XIIIème siècle. Coiffée d’une couronne royale, réputée avoir fait cesser l’épidémie de choléra de 1854 et guérir les malades si on l’apporte chez soi, elle est habillée de façon différente tous les ans et portée en procession au rythme d’un chant composé par Frédéric Mistral l’année du miracle.

Cours Jeanne d'Arc

COTIGNAC

Notre Dame de Grâces

Situé sur le mont Verdailles, le sanctuaire édifié en 1519 à l’emplacement d’apparitions de la Vierge à Jean de la Baume et confié aux Oratoriens devient rapidement un lieu de pèlerinage.

 

En 1637, le frère Fiacre a une vision : pour avoir un fils, Anne d’Autriche, toujours sans descendance après 23 ans de mariage (mariée il est vrai à Louis XIII tous deux âgés de 14 ans) doit prier, en particulier, Notre Dame de Grâces de Cotignac. Neuf mois plus tard, naît le futur Louis XIV. Celui-ci se rendra à plusieurs reprises à Cotignac en pèlerinage avec sa mère.

 

La statue est couronnée en 1938.

MENERBES

PUJAUT

La "Vierge sur la colline"

a perdu la couronne

qu'elle portait en 1864.

LUMIERES

Une chapelle dédiée à la Vierge dès le IVème siècle est reconstruite par les Carmes en 1699, après qu’un certain Antoine de Nantes, dit Jalleton, ait été guéri après avoir vu « un enfant rayonnant de lumière ». Puis un berger découvre une statue de Vierge noire dans un buisson. Des guérisons ont lieu, les pèlerins affluent. Un monastère est édifié, la crypte de son église occupant l’emplacement de l’ancienne chapelle.

Lumières V 4.jpg
Lumières V 5.jpg
Lumières V 1.jpg

Statue récente de Vierge noire

en bois de poirier.

Lumières V 3.jpg

Piétà

 GOULT

Goult Eglise.jpg

Église saint Sébastien

MALAUCENE

Malaucene V 1.jpg

Eglise saint Pierre saint Michel

Rue des Remparts

ARAMON

Eglise saint Pancrace

Presbytère

MONTFRIN

Notre-Dame de Malpas

Avenue Pierre Mendès France

VERS-PONT DU GARD

bottom of page